Les 7 gestes pour la planète

Dernière mise à jour : 16 févr.


Bonjour,


comment vas-tu aujourd’hui ?


Je ne sais pas toi, mais moi j’en ai assez de me sentir impuissante face à ce monde qui se meure petit à petit.

Si tu es ici avec moi, c’est que toi aussi tu t’inquiètes pour notre belle planète.

Elle qui a déjà vécu tellement de choses pas toujours très gaies.


Je sais bien que je suis trop petite pour affronter les grandes industries polluantes, mais j’ai l’espoir qu’en semant mes petites graines, j’arriverais à faire grandir mon projet de soin de notre Terre.

Ces petites actions mises bout à bout peuvent être tellement bénéfiques pour la nature.


Ceci passe évidemment par l’éduction que j’ai reçue et par celle qui je me suis faite petit à petit.


Mes parents m’ont appris à réparer, à réutiliser, à recycler. Ils m’ont également appris le marché de l’occasion, le prêt, l’entraide.


Je me suis également forgée petit à petit grâce à la lecture, aux échanges avec des personnes passionnées, et en regardant quelques vidéos youtube, des reportages, …


Et les enfants là dedans ?


OUI !!! J’ai beaucoup appris grâce au regard innocent de mes enfants sur le monde. Ils peuvent nous apprendre tant de choses, ils nous apportent un regard tout neuf, une fraicheur dans nos façons de penser parfois un peu embuées par le stress et le manque de temps.

Ils voient, entendent, ressentent avec une telle intensité, que nous ne pouvons qu’apprendre à leur coté.


As-tu des enfants toi aussi ?


Alors, je te pose la question… Que pouvons nous faire à notre niveau de famille, de couple, de particuliers ?

Je veux dire, quelles sont les actions simples à mettre en place dans nos routines pour améliorer notre façon de consommer ?



J’ai trouvé pour toi 7 gestes importants pour prendre soin de notre planète chérie.


1 – Réparer plutôt que jeter

Tu vas me dire, bien sûre, c’est tellement logique. Oui mais Bérengère, moi je ne suis pas doué(e) de mes mains. Je ne suis pas bricoleur(se), couturier(e), électricien(ne)… pas d’inquiétude, c’est là que tu peux faire marcher ton réseau, demander de l’aide, troquer un peu de ton temps. Si vraiment ce n’est pas possible pour toi, alors il y a les « repair café », associations de bénévoles pour t'aider à réparer tes objets cassés. Et enfin, tu peux comme moi, prendre des cours sur Youtube. Je suis adepte de savoir faire moi-même et j’ai beaucoup de mal à demander de l’aide. Alors je m’informe, je m’instruis, et je fais des tests, et enfin j’essaie. Ce n’est pas toujours concluant ou comme un professionnel le ferait, je fais des erreurs parfois, mais j’ai la fierté de l’avoir fait moi même.


Et toi, que préfères tu ? arrives tu à demander de l'aide ? fais tu les réparations toi même ?


2- Acheter d’occasion

Donner une seconde vie aux objets, livres, meubles, vêtements… fait partie de ma nature. Lorsque j’ai besoin de quoi que ce soit (réutilisation, et famille nombreuse oblige), avant même de regarder le neuf en magasin ou sur internet, je cherche d’occasion.

Pour cela nous avons la chance à notre époque d’avoir différentes boutiques (physique ou internet) ou marchés à notre disposition.

Tu éviteras ainsi l’épuisement des ressources et ton porte monnaie t’en remerciera.


Et toi, oses tu acheter d’occasion et quoi ?

Quel type de marché de l'occasion favorises tu ?


3- Le zéro déchet

Mais oui !!! C’est un tout. Moins tu achèteras de produits sur emballés, ou d’articles à usage unique, moins tes poubelles seront gonflées et plus la planète te remerciera.

C’est un des gestes les plus importants et une des bases de l’écologie.

Hyper simple, économique, écologique. Il te suffit d’opter le plus possible pour du réutilisable, lavable et voilà tu pratique le « zéro déchet » :


Je te propose une belle variété d’articles dans la boutique www.bkcreations.fr

En t'inscrivant à la newsletter, tu recevras une réduction sur l'ensemble de ton panier.


Et toi, qu’as-tu déjà mis en place chez toi ? Es-tu adepte du zéro déchet ?



4- Eviter les transports individuels polluants

C'est vrai ! c’est tellement facile d’utiliser la voiture, mais c’est tellement polluant !!!

Surtout lorsqu’on se déplace seule. Le mieux est d’utiliser les transports en commun, le covoiturage ou mieux, le vélo ou ce que la nauture t'a fourni ... tes pieds.

Je travaille et mes enfants vont à l’école dans un rayon de 1km autour de notre maison.

Alors lorsque c’est possible, nous y allons à pieds.


J’y vois plusieurs avantages :

  • Nous n’utilisons pas la voiture, donc, pas de pollution

  • Nous faisons un peu d’exercice, au moins 30 minutes de marche chaque jour (permet en plus un meilleur sommeil et une meilleur digestion).

  • Nous faisons économies.


Si vraiment, je ne peux pas faire sans la voiture, alors je programme ma tournée. Je prévois plusieurs petites tâches/actions sur 1 seule sortie.


Je m’explique : Si je dois aller à la ferme, poser des colis (Vinted, le site par excellence des vêtements et livres d’occasion), déposer des choses en déchetterie, foire des courses diverses (alimentaire, pharmacie ...), aller chercher les enfants à l'école… alors je programme au plus pratique et au moins polluant.

Je commence par déposer tout ce qui doit sortir du coffre du coffre de la voiture pour laisser place à ce qui doit y entrer.

Je rentabilise l’utilisation de la voiture, ce qui me permet de valider plusieurs tâches de ma "to do list" en 2h.



5- Consommer local

J’essaie de ne plus acheter des fruits et légumes venus de pays lointains et d’acheter au maximum chez nos petits producteurs locaux.

Lorsque j’ai débuté le zéro déchet, je n’avais absolument pas connaissance de tous les petits producteurs que j’avais autour de moi. Mais lorsque j’ai commencé à réduire mes déchets, je me suis rendue compte que j'avais la possibilité de quasiment tout acheter en vrac et local (viande, fruits et légumes, laitages : beurre, lait, crème, desserts,...).


En plus d’aider les petits producteurs en achetant au vrai prix, tu pourras manger des fruits et légumes de saison, gorgés de vitamines et minéraux grâce à la maturité naturelle de ceux-ci.


As-tu une ferme laitière, un maraicher, un éleveur/producteur de viande près de chez toi ?



6 – Surveiller les consommations d’eau et d’électricité

Oh la la ! Les lumières allumées dans toutes les pièces et parfois toute la journée,

ou la douche qui coule pendant 15 minutes, sans interruption…


Je suis sûre que tu sais de quoi je parle. Si je ne fais pas le tour de la maison avant de partir le matin, les étages restent allumées jusqu'au soir.

Je m'épuise chaque jour pour que les enfants apprennent à éteindre les lumières des pièces qu’ils quittent, ou qu’ils fassent attention à la consommation d’eau en éteignant le robinet lorsqu’ils se brossent les dents ou lorsqu'ils se savonnent dans la douche.

Petite victoire après petite victoire, j'apprends à gérer nos consommations et transmets aux enfants l'importance d'y prêter attention.


Savais-tu que :

  • En réduisant de 1°C la température de ta maison, tu réduis ta facture de chauffage de 7%.

  • En lavant ton linge à 30°C (suffisant pour enlever les tâches et bactéries) au lieu de 40°C, tu n’utilises que 0.4 kWh au lieu de 0.7 kWh. Combiné en plus au créneau « heures creuses » tu peux ainsi faire de belles économies.

  • En arrêtant le robinet lorsque tu te brosses les dents, tu économises 12 Litres d’eau par minute

  • Une douche de 15 minutes avec un pommeau à économie d'eau, consommerait 90L d'eau (soit avec un pommeau economique 6L par minutes). si tu as un pommeau simple, la consommation peut aller jusquà 20L par minutes (soit 300L d'eau sur une douche de 15 minutes). En arrêtant l'eau lorsque tu te savonnes, tu peux ainsi éviter un beau gaspillage, et utiliserais une quarantaine de litres d'eau au lieu de 300L


Tous ces exemples ne sont pas négligeables, surtout lorsque nous sommes plusieurs à la maison.


7- Réduire (voir arrêter) la consommation de viande et de produits animaux

Sur ce point, j’avoue que j’ai un peu de mal. J’aime tellement la viande, le poisson, le fromage, les œufs... Je sais que ce n’est pas très sein de manger trop souvent des protéines animales.

Mais quand on sait que le plus grand responsable de la pollution est l’élevage, on devrait tous commencer par en réduire notre consommation immédiatement (1kg de bœuf = 27 kg de gaz à effet de serre, 1kg de viande d’agneau = 39 kg de gaz à effet de serre…).


Alors, pour t'aider, voici quelques alternatives aux protéines animales (permettent de réduire le gaz à effet de serre et pour les légumineuses, fixe l’azote de l’air dans leurs racines ce qui permet d’éviter les engrais responsables de 16% des émissions de gaz à effet de serre français) :

  • les céréales (boulgour, épautre, riz, avoine...)

  • les légumineuses (haricots rouge, pois chiches, lentilles, fèves,…), riches également en fer

  • le soja (pousse de soja, tofu,…)




Je vous entends me dire : « Il y a encore plein de gestes pour sauver notre planète ! Pourquoi l’article s’arrête déjà !, »

En fait, je sais, il y a beaucoup de gestes à accomplir pour éviter de polluer, mais ceux-ci sont les principaux à mes yeux.


Qu’en pensez-vous ?

Quels gestes appliquez vous pour réduire votre emprunte carbone ?

Quel est le geste le plus important à vos yeux ?



9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout